ACTUALITES

12/11/2013

Carrington et Nice-Cannes

posté à 20h24 dans "Résultats"

En ce weekend du 11 Novembre, quelques Lions avaient chaussé leurs baskets pendant que d'autres chevauchaient leur beau VTT.
 

Au cross de Louviers, le Carrington, Quentin RONDEAU a pris la 9ème place (17'46) pour sa 1ère course en Juniors. Une belle reprise sous les couleurs du SPN Vernon!

Chez les Vétérans, Cédric DELSART avait également sorti les pointes sur un parcours de 7km. Il termine 83ème.

 

Au bout de la France, Marie-Hélène PUIG s'est lancée un autre défi pour cette fin d'année: son 1er marathon, celui de Nice-Cannes. Voici son retour sur cette superbe expérience!! Bravo à toi, une vraie Lionne!!
 

"Inscrite un peu par hasard puisqu'au départ je voulais faire le duo, finalement je me suis dit que la préparation me ferai un bon fond d'endurance pour le tri. Beaucoup de doutes sur le fait de pouvoir finir une telle distance. Ne voulant pas finir "coûte que coûte" au risque de me blesser j'étais aussi prête à n'en faire qu'une partie si cela se passait trop mal. J'ai cependant suivi mon plan sérieusement ne sautant que quelques séances par manque de temps.
J'étais très heureuse sur la ligne de départ et bien décidée à en découdre et à aller au bout, en partant prudemment. Dans le sas des 4h mais sachant que ce temps était nettement illusoire. Avec le t-Shirt du tri des lions sur le dos!
Premier semi nickel sur un temps de 4h10-4h15, en forme, contente, juste un peu fatiguée. Je croiserai même Coraline P. ( c'est elle qui a lancé au départ l'idée de ce marathon et s'est inscrite en premier) un peu derrière mais elle ne m'entend pas à cause du speaker.
Peu de temps après, les choses se corsent avec non seulement du dénivelé plus important (pas de grosses cotes mais plusieurs "petites" et celle du cap d'Antibes ) mais surtout un vent assez violent, souvent de face. Epuisant! Parfois même du sable qui vole dans les yeux. C'est assez dur pour tout le monde et parfois il faut marcher tellement les bourrasques nous freinent. des casquettes volent et à un moment j'enlève ma visière pour ne pas la perdre. Les zones abritées sont un régal mais rares ;-))
J'ai un gros coup de mou vers le 25e lorsque le meneur d'allure 4h15 me double et que je n'arrive pas à le tenir. Là, j'aurai quelques kilomètres difficiles, mais pas vraiment de "mur".
Le paysage est magnifique. La mer d'un bleu profond, soleil, roches claires ou orangées selon les zones, le fort Vauban ... Un régal! cette eau me donne envie de nager.
Bon, à un certain moment, je ne regarde plus ni la montre, ni le paysage, je suis dans une bulle avec les mots "finir, courir, cadence" en boucle ;-)). J'ai maintenant très très mal aux jambes. Avec plusieurs coureuses, on se redouble régulièrement en se tapant sur l'épaule et ces petits gestes sont un vrai réconfort, comme taper dans la main des gamins sur le bord de la route: j'adore! Là je pense à nos ironmen et ironwomen et je me demande comment on peut faire un marathon après avoir nagé autant et fait 180 kms de vélo. Cela reste un mystère absolu! (que je ne chercherai pas à résoudre!).
J'ai marché quelques pas de temps à autre, mais très peu. A partir du 35e, peut-être même avant, j'ai les jambes en feu, mais pas de douleurs parasites comme des maux de ventre ou mal au pied etc...Donc, je commence à savoir que je finirai!
Vers la fin j'ai entendu "allez, les 4h30 on s'accroche, on reste avec moi": c'était le meneur des 4H30 qui n'était pas loin derrière. ça m'a énervé et je me suis relancée pour ne pas qu'il me double ! Il m'a bien aidée du coup!
Au 40e l'émotion monte. 42e: allez, j'avoue j'ai les larmes aux yeux et je répète un gros mot bordelais "P, je finis!". Puis, les 195 m de pur régal à la fin! Je verrai sur les photos que je souris et je lève les pouces mais je ne m'en souviens pas. L'émotion est grande! 
Et le confort d'arrêter de courir aussi ! 4h27 d'efforts et les jambes fracassées. Je suis très contente! 
Marathon bouclé et malgré les difficultés, j'en garderai un très beau souvenir ce qui était un des critères de ma réussite.
Pour ceux qui hésiteraient, je recommande ce marathon très très bien organisé, très agréable et qui, d'habitude, n'est pas venté.
Merci à M.Thérèse pour les booster je n'ai eu aucune crampe aux mollets !"

 

le Carrington sur cb2000


Autre news:
04/11/2019 : Half de Marrakech de Nico et François
10/10/2019 : Coupe de France par équipe féminines
16/09/2019 : Triathlon par équipe de Caen
16/09/2019 :
16/09/2019 :
16/09/2019 :
03/07/2019 : Classements Fains 2019
02/07/2019 : Triathlon M de Fains
29/06/2019 : Défi Monte Cristo
29/06/2019 : CR Half de Louise aux Sables d'OLONNE


» Consulter les archives

RSS